Marie-Claude Jouvet écrivain
Nima Sarkechik
Richard Rittelmann
Omo Bello
Bourse Rideau Québec
Ludovic Tézier
Melba Recording
Le Choeur des Hivers
Emmanuel Krivine
Orchestre de Douai
Nos Focus
Conseil Québécois de la Musique
Jean-François Lapointe
Paul Gay
Choeur International
Isabelle David pianiste
Blandine Staskiewic
Orchestre Toulouse
  Orchestre Toulouse  
Les Percussions de Strasbourg
 
 
Orchestre de Chambre de Toulouse
 

C'est en 1953 que Louis Auriacombe réunira autour de lui quelques amis musiciens pour fonder l’Orchestre de Chambre de Toulouse. C’est le début d’une aventure musicale et humaine, ininterrompue à ce jour malgré bien des péripéties, qui va conduire l’orchestre sur tous les continents à la rencontre de tous les publics.
Lui succédera Georges Armand en 1971 puis Alain Moglia en 1992.

Dès 2002, l’Orchestre a fait la connaissance de Gilles Colliard
On peut dire qu’il s’agit d’un coup de foudre réci­pro­que. Gilles Colliard a toutes les qua­li­tés que l’Orchestre recher­che : vir­tuose du violon, mais aussi com­po­si­teur et chef d’orches­tre, il est animé du même enthou­siasme que les musi­ciens, et comme eux ne veut négli­ger aucun public.

Il faudra atten­dre 2004, et la cons­ti­tu­tion de la Société Coopérative de Production qui rem­place l’ancienne asso­cia­tion, pour que le mariage puisse avoir lieu ! La Ville de Toulouse, le Conseil Général de la Haute-Garonne, le Conseil Régional de Midi-Pyrénées et la Direction Régionale des Affaires Culturelles sou­tien­nent l’orches­tre qui donne plus de 100 concerts par an ! L’Espagne et la Slovaquie en 2007, la Suisse, la Suède et le Japon en 2008 per­pé­tuent l’acti­vité inter­na­tio­nale de l’OCT. À Toulouse et Tournefeuille, le public se presse pour la saison d’abon­ne­ment qui compte désor­mais 30 concerts thé­ma­ti­ques.

Avec Gilles Colliard, un vrai projet artis­ti­que nova­teur est élaboré : « Le Baroque Contemporain ». L’idée est simple, mais la tâche est ardue : uti­li­ser quo­ti­dien­ne­ment deux ins­tru­ments, deux archets, deux dia­pa­sons dif­fé­rents. Cordes en boyaux ou en acier, archets baro­ques ou moder­nes, il faut jon­gler avec les tech­ni­ques pour tou­jours mieux servir la musi­que : quel bon­heur ! Gilles Colliard a fait depuis long­temps ce chemin et il y entraîne l’orches­tre qui ne demande que ça ! Véritable spé­cia­liste de la musi­que ancienne, Gilles Colliard fait de l’orches­tre un authen­ti­que ensem­ble baro­que, sans renon­cer pour autant aux réper­toi­res roman­ti­que et contem­po­rain qui sont servis avec des ins­tru­ments adap­tés : « Locatelli et Amsterdam », « France baro­que », « Telemann et la France », « Italie baro­que », « Bach père et fils »... , autant de pro­gram­mes baro­ques qui côtoient dans une même saison Astor Piazzolla ou Jean Françaix. Comme Janus, le dieu aux deux visa­ges tour­nés l’un vers l’avenir et l’autre vers le passé, l’Orchestre de Chambre de Toulouse pos­sède deux faces bien dis­tinc­tes qu’il aime à pré­sen­ter par­fois au sein d’un même pro­gramme.

De Toulouse à Tokyo, en pas­sant par Genève et Bratislava, l’aven­ture conti­nue, tou­jours plus exi­geante, chaque fois plus exal­tante.

Orchestre baro­que, mais aussi orches­tre contem­po­rain, l’Orchestre de Chambre de Toulouse s’appuie sur sa très longue his­toire pour ima­gi­ner avec son public l’orches­tre du 21ème siècle

 
novembre 2017
Dimanche 19 
Blandine Waldmann Pianiste
Eglise Américaine
Paris
février 2018
Jeudi 01 
Jean Francois Lapointe- Faust-rôle de Valentin
Opéra de Genève
mars 2018
Mercredi 21 
Richard Rittelmann " Romeo et Juliette" Gregorio
Opéra de Nice
France
Mercredi 21 
Romeo et Juliette (de Gregorio )
Opéra de Nice
France
Vendredi 23 
Jean Francois Lapointe- Herodiade, rôle d'érode
Opéra de Marseille
Marseille
         
    accueil - © Viva concertino 2005 - tél.01.47.63.54.82 - - haut de page