Marie-Claude Jouvet écrivain
Nima Sarkechik
Richard Rittelmann
Omo Bello
Bourse Rideau Québec
Ludovic Tézier
Melba Recording
Le Choeur des Hivers
Emmanuel Krivine
Orchestre de Douai
  Hommage aux mineurs  
  Entre Terres  
  Nicolas Bacri  
  Philippe Murgier  
  Stephane Cardon  
  Orchestre de Douai  
  Chorale et Maitrise  
  Hommage aux mineurs  
Nos Focus
Conseil Québécois de la Musique
Jean-François Lapointe
Paul Gay
Choeur International
Isabelle David pianiste
Blandine Staskiewic
Orchestre Toulouse
Les Percussions de Strasbourg
 
 
Comédien, auteur, producteur-réalisateur, Philippe Murgier est aussi musicien
 

Philippe Murgier
Après des études de lettres classiques, une année à l’Ecole de la Rue Blanche (ENSATT) et trois ans au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, il est engagé au Jeune Théâtre National. Son directeur, Pierre Aimé Touchard, à l’occasion du tricentenaire de la mort de Molière, lui commande l’écriture et la réalisation d’un hommage au dramaturge qui est joué aux USA et en Europe.
Pendant quinze ans, Philippe Murgier crée ou s’associe à plusieurs compagnies théâtrales privées, participe à de nombreuses créations d’auteurs contemporains (Christian Giudicelli, Victor Haïm, Milan Kundera, Boris Vian…) et à des productions télévisuelles, avant d’être happé par une nouvelle discipline, la voix off (films publicitaires et institutionnels). Il profite de ce bond économique pour créer en 1994 la société Apsara Production.
Il écrit, co-produit et réalise un premier court-métrage : « Le Rêveur », avec Aurore Clément et Jacques Spiesser. Le film, diffusé à la TV, remporte le prix des Ciné-Club.
En 1997, il écrit « Un Portrait », osant un court-métrage d’époque de 25 minutes. Soutenu à l’unanimité par la Fondation Beaumarchais et l’ADAMI, c’est grâce à la Communauté Française de Belgique qu’il peut réaliser le film en septembre 2000. « Un Portrait » a été sélectionné dans plus de dix festivals français et étrangers et a obtenu de très nombreuses récompenses (prix de jury, prix Canal+, prix de région…).
Philippe Murgier écrit aussi pour la télévision. Son dernier scénario « La Mort est Rousse - contrepèterie» dont Bernard Giraude assure le rôle principal, est unanimement salué par la presse.

Il vient de créer à Bruxelles « L’Amour à la folie », un divertissement théâtral et musical, où il s’offre une aventure rare : alterner comédie et musique, sauter de La Fontaine à Couperin en promenant son épouse et partenaire de Racine à Haendel.
Mettant au service de l'oratorio son expérience d’acteur et de musicien, Philippe Murgier est un récitant apprécié par les chefs d’orchestre : le « Gargantua » de Jean Françaix, « Ivan le Terrible » de Prokofiev, « le Roi David » et « la Danse des Morts » d’Honegger, « l’Histoire du Soldat de Stravinsky », le « Babar » de Poulenc, « Sport et Divertissement » de Satie, le «Gargantua » de Mario Lavista créé avec l’Orchestre de Picardie, les monologues pascaliens de Nicolas Bacri et de nombreux contes pour enfants figurent désormais à son répertoire.
Sollicité par des solistes internationaux, il participe en tant que comédien-narrateur à plusieurs récitals de piano salle Gaveau. L’accueil enthousiaste du public l’encourage vivement à poursuivre cet accompagnement littéraire et poétique autour des grandes œuvres du répertoire pianistique.
(droit photo M.Lhome)
 
entre terres 120*110

février 2017
Dimanche 19 
Jean-François Lapointe- Tannhauser
Salle Garnier
Monte Carlo
Mercredi 22 
Jean-Francois Lapointe Tannhauser (Wolfram)
Opéra de Monte Carlo-Salle Garnier
Monaco
         
    accueil - © Viva concertino 2005 - tél.01.47.63.54.82 - - haut de page