Richard Rittelmann
Omo Bello
Conseil Québécois de la Musique
Jean-Francois Lapointe 2009/2010
jean Francois Lapointe 2010/2011
Jean Francois Lapointe 2011-2012
  Agenda 2011-2012  
  Eugène Onéguine RP  
  Saison 2011-2012  
  Revue de presse  
jean-françois Lapointe 2008-2009
Auditorium du musée d'Orsay
Auditorium du musée d'Orsay
Québec Adoptez un musicien
Ludovic Tézier
Laurent Campellone
Conseil quebecois de la Musique Musicora
Aristes en show case
Adoptez un musicien
Jean Philippe Lafont
Opéra de Massy
Melba Recording
Philharmonie Luxembourg
Agenda 2014/2015
 
 
Trois prises de rôles successives pour Jean-François Lapointe avant de se glisser dans la féerie de Ravel
 

Une saison particulièrement riche pour Jean François Lapointe qu’il entame avec trois prises de rôles successives. Il interprètera coup sur coup le rôle Oreste dans Iphigénie en Tauride, le rôle-titre d’Eugène Oneguine, et le rôle de Raimbaud dans Le Comte Ory. Il se glissera aussi dans le royaume féérique de Ravel en interprétant L’horloge Comtoise et du Chat de L’enfant et les sortilèges. Puis il enchainera avec le personnage de Garrido dans La Navarraise et clôturera sa saison dans le rôle de Ford à l’opéra de Québec.

C'est à l'Opéra d’Amsterdam où il est très régulièrement invité, que Jean François Lapointe fait sa rentrée artistique 2011/2012 avec la première prise de rôle de sa saison celle d’Oreste, dans Iphigénie en Tauride. L’opéra d’Amsterdam présente le diptyque de Gluck, Iphigénie en Aulide suivit d’Iphigénie en Tauride. tiendra le rôle difficile et majestueux du fils matricide, Oreste. A ses cotés Mireille Delunsch dans le rôle d’Iphigénie. Jean François Lapointe retrouvera au pupitre Marc Minkowski qui l’avait tout récemment dirigé à la Monnaie de Bruxelles où il interprétait le rôle de Nevers des Huguenots. La mise en scène est de Pierre Audi.
du 7 au 22 septembre 2011

Jean Francois Lapointe Faust
En 2007, jean François Lapointe confiait lors d’une interview à Opéra Magazine, que « si tout se déroulait selon ses vœux, il pourrait se lancer dans Eugène Onéguine avec sérénité ». Ses vœux se réalisent doublement puisqu’il tiendra pour la première fois de sa carrière et chez lui à l’Opéra de Québec, le rôle d’Eugène Onéguine. Cet opéra est un des opéras les plus émouvants du répertoire romantique et le personnage sied parfaitement à l’élégance naturelle de Jean-François Lapointe. Cela ne l’empêchera pas dans cette tragédie, de se retrouver seul malgré sa demande de pardon.... A la baguette le maestro français Daniel Lipton
du 25 au 29 octobre 2011


En décembre 2011 nous suivrons Jean François Lapointe, dans cette farce lyrique et spirituelle de Rossini, qu’est Le Comte Ory où il fera ses débuts dans le rôle de Raimbaud. Jean François se laissera entrainer dans les frasques du Comte Ory à deux reprises ; à l’Opéra de Genève en décembre 2011, sous la direction musicale de Paolo Arrivabeni dans une mise en scène de Giancarlo Del Monaco, puis en mars 2012 à l’Opéra de Marseille, sous la direction musicale de Roberto Rizz Brignoli. La mise en scène est signée Frédéric Belier Garcia. Jean François Lapointe et Frédéric Belier Garcia ont déjà travaillé ensemble pour Don Giovanni à l’opéra de Marseille en juin 2011
Opéra de Genève du 18 au 31 décembre 2011 et Opéra de Marseille du 20 au 27 mars 2012

Jean François Lapointe
Puis Jean-François lapointe poursuit sa saison à l’opéra de Monte Carlo, où il est régulièrement invité, dans deux ouvrages, mis en scène par Jean Louis Grinda sous la direction musicale de Patrick Davin, L’enfant et les sortilèges de Ravel et La Navarraise de Massenet. C’est Colette qui offrit le livret de L’enfant et les sortilèges à Ravel. Parmi la vingtaine de personnages magiques qui tournent autour de l’enfant, Jean François interprètera celui de l’Horloge Comtoise qui fera perdre le midi à l’enfant capricieux et le personnage du Chat qui le réveillera.
En deuxième partie de soirée Jean François interprètera le rôle de du général Garido dans La Navarraise, un des trois opéra naturalistes de Massenet.
Du 20 au 27 janvier 2012


Jean François Lapointe clôturera sa saison 2011/2012 à l’Opéra de Québec, dans la production de Falstaff du metteur en scène Jacques Leblanc. Jean François tiendra le rôle de Ford, le mari jaloux d’Alice. Il avait interprété ce personnage pour la première fois et avec beaucoup de succès en 2010 au Théâtre des Champs Elysée à Paris. A Québec la direction d’orchestre est assurée par Giuseppe Grazioli.
Du 12 au 19 mai 2012

© Copyright Communiqué de presse, Martine Buéno, Agence Viva concertino
Lien vers le site Internet de Jean-François Lapointe

 

         
    accueil - © Viva concertino 2005 - tél.01.47.63.54.82 - - haut de page