Richard Rittelmann
Omo Bello
Conseil Québécois de la Musique
Jean-Francois Lapointe 2009/2010
jean Francois Lapointe 2010/2011
Jean Francois Lapointe 2011-2012
  Agenda 2011-2012  
  Eugène Onéguine RP  
  Saison 2011-2012  
  Revue de presse  
jean-françois Lapointe 2008-2009
Auditorium du musée d'Orsay
Auditorium du musée d'Orsay
Québec Adoptez un musicien
Ludovic Tézier
Laurent Campellone
Conseil quebecois de la Musique Musicora
Aristes en show case
Adoptez un musicien
Jean Philippe Lafont
Opéra de Massy
Melba Recording
Philharmonie Luxembourg
Agenda 2014/2015
 
 
Revue de Presse 2011 - 2012
 
Jean-François Lapointe en concert à Chicoutimi (Québec)

Toutes les oeuvres choisies ont permis au baryton originaire de la région et à l'organiste de la cathédrale de Chicoutimi de démontrer leur potentiel.

Dans son beau costume noir et avec son noeud papillon, Jean-François Lapointe a d'ailleurs fait preuve d'une prestance hors du commun. Il a mis une foule d'émotions dans ses chansons, fermant les yeux à plusieurs reprises. Lorsque le baryton tenait une note, les gens retenaient leur souffle...

Sophie Turbide
La Presse.ca - 4 juillet 2012
Le Comte Ory - Marseille - Mars 2012

Jean Francois Lapointe Comte Ory Marseille 6306
Opéra magazine -mai 2012Jean François Lapointe ne fait qu'une bouchée de Raimbaud, dont le récit du II est un bohneur d'expression vocale et humoristique.(Jean-Luc Macia)


Les chroniques de Benito Pelegrin [...]Avec son efficacité habituelle, Jean-François Lapointe campe un Rimbaud, ribaud barbu, d’abord bourrin bourru bourré de morale, puis bourré de vin, gaillard, paillard, cherchant ripaille et victuaille, avec un air à boire de « liste » volubile dans la tradition bouffe, ici, de vins, sorte de séguedille échevelée aux vocalises avinées, à toute vitesse, où éclate la virtuosité de sa généreuse voix.(Benito Pelegrin)

Le podcast Journal [...]A la jolie crédibilité de Stéphanie d’Oustrac, Isolier volontaire et appliqué répond un Jean-François Lapointe aussi bon acteur que chanteur, fourvoyant avec aplomb,classe et chic inimitables sa voix cuivrée de grand baryton Verdi aux cascades de l’opera buffa. Son Rimbaud tout sur le muscle, en sort ragaillardi, décapé, moderne. (Christian colombeau )

L’Enfant et les Sortilèges et La Navarraise - Monte Carlo - Janvier 2012

Opéra Magazine mars 2012
...On applaudit sans réserve le Garrido lyrique de jean-François Lapointe, dont la voix de baryton ne cesse de s'étoffer. (Patrice Henriot)

Metamag 17 février 2012
....de sorte que, sur le plan masculin, la palme revient au Garrido de Jean-François Lapointe, fort bien entouré. (C.Jarniat)

théâtrothèque 25 janvier 2012....Grandiose réplique d’un Jean-François Lapointe très à l’aise chez Massenet (C.Colombeau)
Le Comte Ory - Genève - décembre 2011

Jean Francois Lapointe Comte Ory Geneve 135
Opera News mars 2012 " The best singing of the evening came from mezzo Monica Bacelli, Isolier, and Jean-François Lapointe as Raimbaud. (...) Lapointe sang his magnificent Act II aria stylishly, in good French with fine baritone tone and some welcome dramatic attack." (Stephen J. Mudge)

ClassicInfo.com 30 décembre 2011
Jean-François Lapointe s'impose facilement en Raimbaud grâce à sa faconde communicative, apportant de surcroît un soin exemplaire aux moindres détails du texte. (Emmanuel Andrieu)

The Pariser 27 décembre 2011
...belle prestation également de Jean-François Lapointe en Raimbaud (Gilles Moiné-Charrassié)

Opéra Data Base 26 décembre 2011
Les seconds rôles sont très bons, à commencer par le Raimbaud de Jean-François Lapointe à la diction impeccable et l'abattage scénique parfait. Il mène la danse dans le choeur des nonnes....

Le Temps 20 décembre 2011
Le baryton Jean-François Lapointe est un formidable Raimbaud. (Julian Sykes)

La Tribune de Genève 19 décembre 2011
Jean-François Lapointe, Raimbaud vaillant au timbre séduisant.... (Sylvie Bonnier)

Eugène Oneguine - Québec - octobre 2011

QuébecInfosMusique
... Magistral Jean-François Lapointe dans Eugène Onéguine.
... Le temps saura le dire, mais Eugène Onéguine pourrait bien être un jour considéré comme un des rôles marquants dans la carrière de Jean-François Lapointe. Pour ceux qui étaient venus faire salle comble à la première à Québec de cet opéra de Piotr Ilitch Tchaïkovski, il ne fait plus aucun doute que ce rôle lui va à ravir.
Au point qu'une personne non prévenue pourrait montrer de l'étonnement en apprenant que ce baryton est québécois, tant il montrait du naturel à chanter en russe. (Jean-Marc Gaudreau)

Le journal de Québec -... Jean-François Lapointe, qui interprète le rôle-titre, a littéralement soulevé l’assistance avec sa voix riche et mature, tout en rondeur et en profondeur. (Denise Martel)

Chyz [...]Tout au long de la soirée, le baryton Jean Francois Lapointe offre une performance convaincante. Sa voix est puissante et mélodieuse. Mieux, elle se fond admirablement bien à la musique de l'orchestre. (Alex Tremblay)

Infoculture[...]C’est dans cette finale, ce dernier tableau, que Jean-François Lapointe, artiste de renommée internationale originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, nous démontre encore et encore son immense talent. Ce dernier nous livre une puissante interprétation de son personnage, une sublime performance, nous laissant voir un Onéguine anéanti. Il sait rendre plus vrai que vrai son personnage, il l’interprète corps et âme avec brio. Un moment mémorable du spectacle. Sa prestation finale lui a valu une ovation spontanée immédiate de la part du public !....(Nathalie Methot)

Le Soleil QC [...]Le sommet a été atteint avec les dernières notes lancées par Jean-François Lapointe, juste avant que le rideau tombe. Le cri de douleur de l'âme perdue d'Eugène Onéguine a retenti, puissant et déchirant, à la grandeur de la salle Louis-Fréchette.
Le baryton québécois a donc franchi avec succès l'obstacle de la langue russe. On peut même penser que ce personnage d'Onéguine, qu'il incarnait pour la première fois sur une scène, pourrait bien devenir l'un des emplois marquants de sa carrière.(Richard Boisvert)

Resmusica ...Nous avons eu droit à un Onéguine de luxe avec le baryton Jean-François Lapointe, un rôle extrêmement exigeant, décidément fait à sa mesure. Il sait équilibrer les zones d’ombres du personnage qu’on ne peut résumer à un simple désœuvré, vide d’émotions, en mal de vivre. Le baryton québécois réussit à s’infiltrer dans les veines du héros pouchkinien, dans un savant mélange de violence contenu et de rage au cœur. Il réussit à nous convaincre de toute la complexité du personnage, jusqu’à la victimisation du héros et le prix à payer au nom de la liberté. Une performance extraordinaire qui en fait un des meilleurs Onéguine du moment. (Jacques Hetu)

mention "photos Louise Leblanc" pour toutes les photos Eugène Oneguine, Opéra de Quebec
 
         
    accueil - © Viva concertino 2005 - tél.01.47.63.54.82 - - haut de page