Richard Rittelmann
Conseil Québécois de la Musique
Jean-Francois Lapointe 2009/2010
jean Francois Lapointe 2010/2011
Jean Francois Lapointe 2011-2012
jean-françois Lapointe 2008-2009
Auditorium du musée d'Orsay
Auditorium du musée d'Orsay
Laurent Campellone
  Polyeucte mars 2006  
  Turandot  
  Concert en prison ..  
  Récital L. Tézier  
  Agenda 06 07 concert  
  Agenda 06-07 opéras  
  Le Roi d\'Ys  
  Iconographie  
  Biographie  
Ludovic Tézier
Conseil quebecois de la Musique Musicora
Aristes en show case
Jean Philippe Lafont
Philharmonie Luxembourg
 
 
Laurent Campellone réitère l'expérience "Mozart en prison" en octobre prochain
 

Laurent Campellone dirigera un programme entièrement consacré à des œuvres de Mozart dans le cadre de la maison d'arrêt de La Talaudière (Saint Etienne) le 30 octobre 2006, seconde expérience de direction musicale dans un cadre pénitentiaire pour le jeune chef français.


Depuis sa nomination comme directeur musical de l'Opéra de Saint-Etienne en 2003, Laurent Campellone a considérablement élargi le champ d'action de l'orchestre attaché à cette maison. Non seulement en poursuivant l'exploration de l'opéra français dont l'Opéra de Saint-Etienne s'est fait le grand promoteur (en particulier via le Festival Massenet dont c'était en 2005 la huitième édition), mais en créant une véritable saison symphonique, s'ouvrant à un très large répertoire.

Mais c'est aussi dans sa conception de la "mission" pédagogique et sociale de l'orchestre que Laurent Campellone fait merveille. Acteur de nombreuses entreprises de collaboration entre l'orchestre et le Conservatoire National de Région de Saint-Etienne, mais aussi de concerts dans les villages, entre autres, le jeune chef a initié en 2005 un nouveau type d'action culturelle : la présentation d'œuvres de Mozart à un public de prisonniers. Devant le succès de l'entreprise, il réitère donc l'expérience la saison prochaine.

La Marche en ut majeur KV. 214, pièce d'un abord plus facile dont le rythme est familier à l'oreille de chacun. chacun (qu'il soit mélomane ou non), puis le Concerto pour cor N° 4 en mi bémol -Soliste Frédéric HECHLER, Cor solo- et la symphonie n°29 en la majeur KV.201, une symphonie relativement courte, œuvre d'un Mozart de dix-huit ans. C'est là un choix d'œuvres à la fois contrastées et pleines de vitalité, propres à mettre en valeur l'énergie de la musique du Salzbourgeois, mais aussi l'intelligence et la subtilité de sa langue musicale.

La musique orchestrale de Mozart semble donc conçue et choisie par Laurent Campellone comme le medium idéal d'un humanisme et d'un sens du partage auxquels chacun aspire : voilà qui a de quoi séduire et emporter l'adhésion.
 
         
    accueil - © Viva concertino 2005 - tél.01.47.63.54.82 - - haut de page