Richard Rittelmann
Conseil Québécois de la Musique
Jean-Francois Lapointe 2009/2010
jean Francois Lapointe 2010/2011
Jean Francois Lapointe 2011-2012
jean-françois Lapointe 2008-2009
Auditorium du musée d'Orsay
Auditorium du musée d'Orsay
Laurent Campellone
  Polyeucte mars 2006  
  Turandot  
  Concert en prison ..  
  Récital L. Tézier  
  Agenda 06 07 concert  
  Agenda 06-07 opéras  
  Le Roi d\'Ys  
  Iconographie  
  Biographie  
Ludovic Tézier
Conseil quebecois de la Musique Musicora
Aristes en show case
Jean Philippe Lafont
Philharmonie Luxembourg
 
 
Laurent Campellone : Le Roi d'Ys à l'opéra de Saint Etienne
 

Laurent Campellone dirige
Le Roi d'Ys de Lalo
les 2, 4 et 6 mars 2007
à l'Opéra-Théâtre de Saint-Etienne
 

Laurent Campellone dirigera en mars 2007 à l'Opéra de Saint-Etienne une nouvelle production du fameux opéra d'Edouard Lalo, Le Roi d'Ys, partition fort populaire dans la première moitié du XXe siècle, mais rarissimement donnée ces dernières années

Depuis déjà plusieurs saisons successives, le jeune chef français parcourt les avenues profondément diverses de l'opéra français du XIXe siècle, depuis les œuvres les plus fameuses, comme les grands opéras de Massenet, jusqu'aux pièces beaucoup plus méconnues, mais dont certaines ont fait les beaux jours de l'Opéra Comique au passage des XIXe et XXe siècle.

C'est le cas du Roi d'Ys de Lalo, la plus célèbre des œuvres de Lalo, avec sa Symphonie Espagnole, mais dont personne, bien souvent, ne peut aujourd'hui fredonner les grands moments. Ce grand opéra historique et légendaire créé à l'Opéra Comique en 1888 favorise la concision des schémas formels et met de côté toute forme de longue péroraison. Il s'agit d'un très intéressant mélange de grand opéra typiquement "à la française" (en particulier dans la mise en valeur de magistrales séquences chorales), et de thématiques germaniques, à quoi s'ajoute surtout le recours au folklore breton. Entre 1888 et 1892, l'œuvre fut jouée 153 fois !

Il était donc tout naturel, pour ce grand redécouvreur du répertoire français qu'est Laurent Campellone de remettre enfin à l'honneur cette partition dotée de grands moments symphoniques, dont bien sûr la fameuse grande scène finale, celle de l'engloutissement de la ville d'Ys, que le sacrifice in extremis de l'héroïne apaisera.

Noce bretonne, avec ses conventions folklorisantes au début du IIIe acte, duos sentimentaux, scènes de foule spectaculaires, mélange de surnaturel, de morale et de religion : Le Roi d'Ys sonne comme un condensé d'opéra français dans ce que le genre a de plus étonnant et de plus séduisant




Ce sera aussi l’occasion de retrouver le baryton Olivier Grand dans le rôle sombre et haineux du prince Karnac. Rôle qu’il interprétera pour la première fois


Le Roi d’Ys
Opéra en 3 actes de Edouard Lalo

Direction musicale Laurent Campellone
Orchestre symphonique et Chœurs Lyriques de Saint-Étienne
Mise en scène : Jean-Louis Pichon - Décors : Alexandre Heyraud - Costumes : Frédéric Pineau

Charles Tréguier, Nona Javakhidze, Nathalie Manfrino, Florian Laconi, Olivier Grand, Jean Vendassi, Patrick Vilet,

Vendredi 2 mars 2007 à 20h00 - Dimanche 4 mars 2007 à 15h00- Mardi 6 mars 2007 à 20h00


 
         
    accueil - © Viva concertino 2005 - tél.01.47.63.54.82 - - haut de page